top of page

#10 Que contient la Collection Corse ?

La culture évoque un riche héritage, comprenant le patrimoine, la langue et les coutumes, reflétant nos racines profondément ancrées dans nos traditions et notre manière de vivre. La Collection Corse symbolise cette histoire, témoignant du passé et du présent, tout en mettant en lumière le dialogue entre tradition et innovation. Elle valorise l'héritage méditerranéen et remet en question certains récits historiques, tout en célébrant la diversité artistique et culturelle de la Corse. Cette collection, destinée aux Micro-Folies, constitue un outil puissant pour renouveler la mémoire collective et encourager la connaissance, résultant d'une collaboration entre l'État et la Collectivité de Corse. Elle offre une vision complète de la Corse à travers son patrimoine architectural, son art, sa culture et sa nature, réunissant les contributions de nombreux partenaires culturels. Grâce à cette initiative, une nouvelle étape est franchie dans la préservation et la valorisation du riche patrimoine culturel de la Corse, accessible à tous à travers une collection numérique variée et immersive.


La Collection Corse, composée de 500 œuvres, explore quatre grandes thématiques : le patrimoine naturel, l'histoire et les grands personnages, l'architecture et les habitats, ainsi que la Corse contemporaine. Elle offre une immersion dans le riche patrimoine naturel de l'île, met en lumière les figures marquantes de son histoire, explore sa diversité architecturale et présente une création artistique contemporaine dynamique, dans les beaux-arts et les arts vivants, dont voici quelques exemples :


  1. Palais Fesch - Musée des Beaux-Arts (beaux-arts)

  2. Musée de Bastia (patrimoine culturel)

  3. Bibliothèque Tommaso Prelà (bibliothèque)

  4. Musée d’archéologie de la Corse (archéologie)

  5. Rencontres de chants polyphoniques de Calvi (patrimoine immatériel)

  6. Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate (patrimoine naturel)


Palais Fesch - Musée des Beaux-Arts

François Gérard, Portrait de Napoléon Ier en costume de sacre, 1805-1806

Le Palais Fesch - Musée des Beaux-Arts d'Ajaccio abrite les collections léguées par le Cardinal Joseph Fesch, oncle de Napoléon Ier, comprenant une remarquable collection de peintures italiennes. Les fonds majeurs comprennent des œuvres des Primitifs et de la Renaissance, ainsi que des peintures du XVIIe siècle et des artistes actifs à Rome au XVIIIe siècle. La collection du cardinal Fesch, enrichie depuis 1839 par des legs et des donations, constitue une galerie de portraits de la famille Bonaparte. Le palais, conçu pour abriter un "Institut des Arts et des Sciences”, a été achevé sous le Second Empire selon les plans de l'architecte Sylvestre Frasseto. La rénovation du musée dans les années 1970-1980 a permis de présenter les 843 tableaux dans un espace dédié, ouvert en 1990 dans son intégralité.




Musée de Bastia

Léon Charles Canniccionni, Vieux Port de Bastia, 1938

Le Musée de Bastia, installé dans le Palais des Gouverneurs génois au cœur de la citadelle, témoigne de sept siècles d'histoire corse à travers son architecture et ses collections d'art. Il abrite une partie des œuvres de la collection du Cardinal Fesch, offrant un panorama de la peinture italienne des XVIIe et XVIIIe siècles. Ses jardins offrent une vue panoramique sur l'archipel toscan. Le musée organise chaque année des expositions temporaires explorant différents aspects du patrimoine et de l'histoire de l'île, tout en accueillant régulièrement des événements culturels, affirmant ainsi son rôle essentiel dans la mise en valeur de la culture corse.





Bibliothèque Tommaso Prelà

Revue : La Corsica antica e moderna Dalla guerra fatta da'Francesi, 1932-1942

La Bibliothèque Tommaso Prelà, fondée au début du XIXe siècle par Francesco Ottaviano Renucci, dispose d'une collection enrichie au fil des années par des dons de personnalités éminentes. Les legs de l'Archiatre pontifical Tommaso Prelà, du docteur Antoine Mattei et d'autres donateurs ont permis de constituer une collection variée et précieuse, comprenant notamment une importante collection iconographique sur la Corse. Depuis son installation dans un bâtiment moderne en 2001, la bibliothèque bénéficie de conditions optimales de conservation pour ses collections, qui occupent quatre niveaux de magasin. Ces œuvres, représentatives de la richesse historique de la Corse, ont été soigneusement sélectionnées pour refléter des moments clés de l'histoire de l'île et de la Méditerranée.




Musée d’archéologie de la Corse

Cruche à motif héraldique, dite "amphorette" pisane, XIVe -XVe siècle.

Le Musée d'Archéologie de la Corse, basé à Sartène, présente une collection complète reflétant l'évolution de l'archéologie insulaire depuis 10 000 ans jusqu'à la fin de l'époque Génoise au XVe siècle. Les périodes préhistoriques, l'âge du bronze et du fer, ainsi que l'époque romaine et le Moyen Âge, sont représentés par des artefacts remarquables comme des armes, des céramiques et des statues-menhirs. Le musée offre un parcours permettant de retracer l'histoire du peuplement corse au sein de la Méditerranée, en mettant l'accent sur les recherches archéologiques. Situé dans un nouveau bâtiment offrant une vue panoramique sur le golfe du Valincu, le musée complète idéalement la visite des grands sites mégalithiques de la région.





Rencontres de chants polyphoniques de Calvi

Septembre 1989 : U Svegliu Calvese organise un concert, à la demande du groupe A Filetta, dans la cathédrale Saint Jean-Baptiste, dans la citadelle de Calvi. 30 ans plus tard, A Filetta accueille toujours les groupes invités, à l'initiative du Svegliu Calvese, qu'ils viennent de Géorgie, de la Réunion, du Tibet, de Bretagne, ou bien sûr, de Sardaigne. Les compositions ont mûri, elles se sont étoffées, nourries, enrichies de mille rencontres. Mais le plaisir est toujours là de découvrir, dans ces voix, proches ou lointaines, le souffle primordial de l'homme.

Les Rencontres de Chants Polyphoniques sont nées ainsi: d'une rencontre première, vivante et chaleureuse, d'une expression vocale où l'individu sort grandi de la place qu'il occupe au sein du groupe, d'un échange son à son, note à note, qui laisse transparaître toute la vérité d'une âme.

Car, comme le dit Henri Gougaud : « Plus beau qu'eux-mêmes est le chant des hommes. Rien ne dit plus bravement leur dénuement, leur foi, leur insoupçonnable grandeur. »


Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate

Alain Ceccaroli, A torra di Santa Maria, 1988

Le Parc naturel marin du Cap Corse et de l'Agriate, créé en 2016, couvre une vaste zone côtière de 6 830 km², englobant la réserve naturelle des îles du Cap Corse et des eaux jusqu'à la limite italienne dans le Sanctuaire Pelagos. Les milieux marins et littoraux abritent une biodiversité remarquable, incluant des habitats comme les herbiers de posidonie et les canyons, essentiels pour de nombreuses espèces. Ces paysages marins servent de toile de fond à diverses activités telles que la pêche artisanale et le tourisme, contribuant à l'identité maritime régionale. Toutefois, la fragilité de ces écosystèmes nécessite une gestion attentive pour préserver leur intégrité.


留言


留言功能已關閉。
bottom of page